ADN

Jeudi 29 octobre 2020 à 14h30 – 17h00 – 20h00 – Sortie nationale

ADN - Affiche
  • De Maïwenn
  • Avec Louis Garrel, Fanny Ardant, Marine Vacth…
  • Drame • 1h30
  • France, Algérie (2020)
  • Langue : français
  • The Searchers
ADN - Photo Fanny Ardant
Fanny Ardant
ADN - Photo Maïwenn
Maïwenn
ADN - Photo Fanny Ardant, Louis Garrel, Maïwenn
Fanny Ardant, Louis Garrel, Maïwenn

Paris en plein été est une ville déserte. Neige (Maïwenn) rend visite à Emir, son grand-père d’origine algérienne, qui vit dans une maison de repos. Le vieil homme l’a non seulement élevée mais il l’a aussi protégée contre sa situation familiale compliquée. Au décès d’Emir, les tensions au sein de la famille s’intensifient et Neige tombe en pleine crise identitaire…
À la réalisation et dans le rôle de Neige on retrouve Maïwenn, lauréate du Prix du jury du Festival de Cannes en 2011

Sélection au Festival de Cannes 2020
Sélection au Film Festival Gent 2020

Sélection au Festival de San Sebastian 2020
Sélection au Festival de Deauville 2020
Sélection au Festival de Vienne 2020
Sélection au Festival de Zurich 2020

Les Grignoux – Avec sa patte habituelle, intimiste, foutraque et diablement touchante, Maïwenn nous emmène dans le malstrom d’émotions qui suit immanquablement la mort d’un proche, et double le deuil d’une quête identitaire.

Cineuropa – Maïwenn revient aux sources en transférant l’énergie débordante de son cinéma dans un film intime, juste et très touchant sur le deuil, la famille et la transmission des racines algériennes (…) Écrit par la réalisatrice avec Mathieu Demy, le scénario réussit à trouver un très bon équilibre entre l’acuité dramatique et des respirations quasi comiques liées à la logistique du deuil, à donner de l’épaisseur aux très nombreux personnages et à leurs liens, à refléter toutes les nuances d’identité algérienne du défunt (photos, archives TV) et à aborder plusieurs questions de société très actuelles (la nationalité, l’intégration, la religion, la double culture). Le tout façonnant une œuvre émouvante dans le miroir de deux cheminements personnels (celui d’une vivante croisant celui d’un mort), comme un pont jeté à l’intérieur des coeurs parfois malmenés et entre les deux rives de la Méditerranée. (Fabien Lemercier – San Sebastian 2020)

Le Mag du Ciné – Cinq ans après Mon Roi, Maïwenn retrouve le chemin de la réalisation avec ADN. Un drame intimiste, sobre et très personnel, qui questionne le deuil et la quête des origines dans la France cosmopolite. Une œuvre pleine de vitalité, décorée du label Festival de Cannes 2020.

📂 Dossier de presse

 

Programmation communiquée sous réserve de modification imposée par les distributeurs

Fermer